Les enduits de plâtre

De quoi s’agit-il ?

Un enduit de plâtre est une couche dont l’épaisseur varie de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Il est principalement constitué de plâtre et parfois mélangé avec du sable et d'autres substances pour une application sur un mur, une voûte ou un plafond. L’ajout de sable permet d’obtenir une structure légèrement granuleuse. Ce type de mur est ensuite recouvert d’une peinture. Le but du plafonnage est de rendre les murs ou plafonds lisses et hermétiques à l’air afin de pouvoir les recouvrir ultérieurement d’une finition, par exemple un papier peint ou une peinture.

Les enduits de plâtre sont généralement lisses ou avec une structure striée sans ornementation. Quand un plafonneur réalise un plafonnage avec des profilés, des moulures, des rosaces, etc. on parle alors de stuc, de stucco ou de stucage décoratif. Il s’agit souvent d’un travail de spécialiste effectué par un artisan ou un stucateur spécialisé en décoration.

Les enduits de plâtres font toujours partie des matériaux de finition les plus demandés dans nos contrées. D’une part, à cause de la préférence des maîtres d’ouvrage pour les constructions massives, mais aussi à cause du souhait du donneur d’ordre d’obtenir des de couches de finition très blanches. Il existe de nombreuses façons de parachever : du mur uniformément lisse à une surface richement structurée. Même pour des surfaces destinées à être peintes, tapissées ou carrelées ultérieurement, ce matériau de construction moderne offre le support idéal. Plâtres manuels, à projeter et enduits minces : l’offre est si vaste qu’elle peut satisfaire sans problème les besoins les plus variés et les normes de construction les plus exigeantes.

Autres termes synonymes apparentés à l’enduit : chaux, blanc et lait de chaux, crépi, mortier, plâtre en poudre, stuc.

Production:

Le gypse qui a subi un premier broyage est stocké pendant quelques temps. Au début de la phase de production finale, un engin de terrassement vient charger le produit et le transfère sur un tapis roulant. Le gypse est ensuite broyé une seconde fois avant d’être conduit aux silos de stockage du four. Une bascule permet de doser le gypse à l’entrée de chaque four. Les brûleurs des fours rotatifs sont alimentés par du gaz naturel, du lignite ou du mazout. Chaque four est équipé d'un filtre et d'une installation de tamisage qui permet d’obtenir une poudre dont la granulométrie n’excède pas 1,25 mm.

Une fois le processus de cuisson achevé, le plâtre est à nouveau stocké dans des silos. Le produit final est pesé et mélangé avec divers ingrédients. L'installation se compose de six balances entièrement automatisées et alimentées par des vis sans fin.

Après le pesage, les différents composants sont mélangés avec un mélangeur et acheminés à la machine d'ensachage ou dans des silos pour le transport en vrac.

La majorité des enduits de plâtre sont fabriqués à base de gypse à haute pureté. Les impuretés présentes dans le plâtre sont essentiellement composées de carbonate de calcium. Ces plâtres ne contiennent ni métaux lourds, ni produits toxiques. Les enduits de plâtre contiennent des adjuvants (à des doses inférieures à 1/1000) destinés à améliorer la liaison entre les composants, la fluidité ou l’application. Aucun additif utilisé n’est classé parmi les « substances dangereuses ».

Aujourd'hui, les plafonneurs sont confrontés à des conditions de travail très variées. Pour cette raison, l'offre d’enduits de plâtre disponibles sur le marché est elle aussi très diversifiée. Le temps de durcissement ou le poids des enduits sont des facteurs auxquels il faut être attentif. La plupart des enduits peuvent être appliqués à la machine et à la main.

Avantages: 

 

  • Respectueux de l'environnement
  • Régulateur d’humidité
  • Retardateur de flamme
  • Facile à traiter
  • Large gamme d’applications
  • Esthétique